domenica 16 gennaio 2011

Etudier le français à Rome



L’École française de Rome (EFR) est un institut français de recherche en histoire, en archéologie et en sciences humaines et sociales, placée sous la tutelle de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.
Elle est l’héritière de l’Institut de correspondance archéologique, créé pour accueillir les savants étrangers à Rome. Regroupant principalement des Français et des Allemands, l’Institut disparaît avec la guerre franco-allemande. Se créent sur ses cendres l’Institut archéologique allemand puis une section romaine de l’École française d'Athènes. Enfin, cette dernière devient l’École française de Rome.
Depuis 1876, elle occupe le second étage du palais Farnèse à Rome, conjointement avec l’ambassade de France en Italie. Elle accueille 18 membres (généralement pour 3 ans) et accorde chaque année des bourses de 2 ou 4 semaines à 133 jeunes chercheurs dont les recherches nécessitent une présence en Italie.
L’École française de Rome abrite une importante bibliothèque, ouverte à ses membres et à des chercheurs agréés. Elle possède sa maison d’édition, les Publications de l'École française de Rome.

Site de l' école française de Rome: http://www.efrome.it
http://publications.ecole-francaise.it  Publications de l' EFR   

Lieu de rencontre pour les jeunes


Le Campo de' Fiori est un quartier de Rome avec la place du même nom.
Cette place très achalandée est située entre la Piazza Navona et le Palais Farnese. Le Campo de' Fiori s'étendait jadis jusqu'au terrain devant le théâtre de Pompée. Au centre du Campo de' Fiori, trône la statue de Giordano Bruno, qui rappelle que ce moine dominicain y fut brûlé vif sur ordre du Saint-Office. Le Campo de' Fiori est renommé pour son architecture et ses nombreuses églises.
Les jeunes ont fait de cette place un lieu de rencontre le soir puisque la place est entourée de pubs, restaurants, cafés.
Tous les jours de la semaine sauf le dimanche se tient un marché de fruits et légumes ; on y trouve également des marchands de poisson et des restaurants.
On y trouve :


La Vie Romaine......de jadis

Le Forum Romanum, également appelé Forum Magnum ou Forum Vetus (« Vieux forum »), est resté pendant longtemps la principale place de Rome et avait une importance historique, religieuse, et politique pour être le centre théorique de la fondation de Rome, pour rassembler des temples d'importance et pour être la place autour de laquelle toute la vie politique romaine s'articulait (Sénat romain, Comice, Curie).  
Le Forum Romanum était entouré de bâtiments publics et sacrés :
  • La Curie, où les sénateurs se réunissaient régulièrement en assemblée.
  • La Regia, lieu de réunion des pontifes et des flamines.
  • Le Tabularium qui abritait les archives de l'État, c'est-à-dire les documents officiels.
  • Des basiliques, où se déroulaient les procès publics.
Le rôle le plus important du Forum est, tout d'abord, un caractère nettement commercial, en raison de ses nombreuses boutiques et ses marchés. Toutefois, le long de ses limites, on construisait, petit à petit, les temples les plus anciens de la ville :
Voilà çi après les monuments principaux du Forum Romanum:
L'arc de Septime Sévère se dresse au pied de la colline du Capitole. Il est également très bien conservé.
Le temple de Vespasien
Titus fit ériger ce temple en l'honneur de son père l'Empereur Vespasien divinisé après sa mort. C'est sous Domitien, le frère de Titus, que le temple fut terminé et dédié aux deux empereurs, Titus et Vespasien.
Le Tabularium
Construit en 78 avant J.-C., le Tabularium comblait la dépression entre le sommet du Capitole et de l'Arx. Une partie des archives de l'État était conservée dans le Tabularium dont la façade fermait le forum à l'Ouest. Son architecture républicaine était austère .
La Basilique de Maxence et Constantin
Commencée par Maxence, elle fut terminée après la mort de Maxence à la bataille du Pont Milvius  par  son rival Constantin Ier qui en fit changer l'orientation et le dota d'un riche décor de statues et marbres de valeur.

Le Temple Des Dieux

Le Panthéon de Rome est un édifice religieux antique situé sur le Champ de Mars, bâti sur l'ordre d'Agrippa.  Endommagé par plusieurs incendies, et entièrement reconstruit sous Hadrien .À l’origine, le Panthéon était un temple dédié à toutes les divinités de la religion antique. Il fut converti en église chrétienne au VIIe siècle. C’est le plus grand monument romain antique qui nous soit parvenu en état pratiquement intact, du fait de son utilisation ininterrompue jusqu'à nos jours. Il a donné son nom à un quartier de Rome.
Aujourd’hui, le Panthéon est un carrefour touristique au cœur des vieux quartiers de Rome, et donne sur la Piazza della Rotonda (place de la Rotonde), à laquelle il a donné son nom. L’obélisque du Panthéon qui se dresse sur la fontaine vient du sanctuaire égyptien voisin.
Depuis la Renaissance, le Panthéon est utilisé comme tombeau. Parmi les personnalités qui reposent dans les exèdres transformées en chapelles se trouve Raphaël , selon ses dernières volontés.
Le Panthéon est désormais une église, où l’on célèbre encore des messes et des mariages. Il est à ce titre fermé aux visiteurs durant les cérémonies liturgiques.
Exemples d’édifices célèbres influencés par le Panthéon :

La fontaine la plus célèbre de Rome


La fontaine de Trevi est un des monuments les plus célèbres de Rome.
L’origine de son nom peut être légendaire, selon les goûts de chacun : ainsi, certains affirment qu’elle fut nommée Trevi à cause des bas-reliefs de la fontaine, en référence à la légende selon laquelle une dénommée « Trevi » aurait sauvé sa virginité en indiquant l’emplacement de cette source. Mais l'étymologie la plus acceptée, moins poétique mais plus probable est latine : trivium (tre vie en italien), signifiant « trois rues », et Trevi est justement le nom du quartier où trône cette fontaine monumentale, rendez-vous par excellence des amoureux et des couples désirant un enfant.
Comme la plupart des monuments de Rome, la fontaine de Trevi est en permanence assaillie de touristes.
Il est de coutume de jeter une pièce de monnaie par le bras droit en tournant le dos à la fontaine avant de quitter Rome, une superstition associée à la fontaine étant que celui qui fait ce geste est assuré de revenir à Rome afin de retrouver cette pièce. Cependant, la monnaie de cette fontaine est collectée par les autorités et envoyée à des œuvres de charité, qui se partagent près d'un million d'euros par an. Chaque matin, avant l'arrivée des touristes, la circulation de l'eau est coupée. La fontaine est nettoyée à la brosse et les pièces sont rassemblées en un long serpent, à l'aide de longues perches, et récoltées par aspiration, sous la surveillance de la police.



sabato 15 gennaio 2011

Je me Présente

C'est avec grand plaisir que je me présente.....je vis à rome où je travaille en tant que traducteur en français, anglais, italien dans tous les domaines:scientifique, économique, litteraire,  informatique, medical. Je produit ègalement  un Service d'Acceuil et Assistance Linguistique pour les étrangers venant visiter la Ville Eternelle. J'utilise mon blog pour peindre les lieux les plus célèbres de Rome, avec ses places magiques et ses panoramas merveilleux.
Vous Pouvez  retrouver mon blog à cette Adresse:    http://www.boosterblog.com 
 








martedì 11 gennaio 2011

Dans les Alentours de Rome

Bracciano est une commune de la province de Rome. Nous n'avons pas d'informations certaines quant à l'origine de Bracciano. Très probablement, il s'agissait d'un château érigé le long du tracé d'un rameau secondaire de la Villa Claudia. Le château Orsini-Odescalchi, est l'un des exemples les plus remarquables de l'architecture militaire de la Renaissance italienne. Il es utilisé pour fêter des mariages ou pour organiser des fêtes privées.
L'église de San Liberato se trouve le long de la route menant à Trevignano Romano.  Elle est entourée par un jardin d'herbes médicinales, qui fait partie des jardins à l'anglaise de la Villa San Liberato, dessinés pour l'historien d'art le comte Donato Sanminatelli et la comtesse, Maria Odescalchi. Les activités principales de la ville sont le tourisme, les services et l'agriculture. Pendant l'été, Bracciano acceuille des centaines de visiteurs anglais, français, allemands qui choisissent ce lieu pour passer leurs vacances, en visitant Bracciano et ses alentours.


Tout près de Rome

Lorsque vous verrez à Rome n'oubliez pas de visiter cette petite commune tout près de Rome: Genzano.
Vous y trouverez une exhibition très jolie "Infiorata"  c'est-à-dire Tapis de Fleurs.
Un tapis de fleurs est un dessin réalisé sur le sol avec des fleurs ou des pétales de fleurs, à l'origine à l'occasion de fêtes religieuses.
En Europe occidentale, cette coutume est la plupart du temps liée aux processions du Saint-Sacrement de la Fête-Dieu, mais aussi parfois à l'Assomption ou à d'autres fêtes de la Vierge Marie. 
Des tapis de fleurs sont aussi réalisés pour célébrer des événements ou des anniversaires, ou parfois dans un but philanthropique.
Genzano est  connue pour l'Infiorata qui est depuis deux siècles, le jour de la Fête-Dieu, une manifestation d’art populaire. Via Livia, la rue qui mène à l'église Santa Maria della Cima est couverte sur toute sa longueur, ce qui représente deux mille mètres carrés, d’un tapis de fleurs, pour servir de tapis délicat au passage du Saint Sacrement (Jésus-Christ, réellement présent sous les voiles de l'hostie) placé dans un ostensoir, porté par le clergé et suivi d'une longue procession de fidèles, manifestant ainsi que Dieu doit régner sur la cité pour y répandre ses grâces de salut et y prodiguer ses bienfaits.



Rome en bus touristique

Pour bien la visiter, vous pouvez explorez Rome à votre rythme, grâce à cet itinéraire complet à arrêts multiples au cœur de la ville. Les bus à impériale découverte vous offrent une vue panoramique à 360° tout au long du circuit. Vous avez le choix entre un billet de 24h et un billet de 48h. Ces billets vous permettent de vous arrêter à 17 arrêts, correspondant aux plus beaux sites culturels et évocateurs de la Cité éternelle. Visites 365 jours par an. les points forts de ce tour sont les suivants:
  • Effectué(e) en Français, Anglais
  • Parfaite introduction pour une première découverte
  • Commentaire enregistré sur casque audio
  • Plusieurs heures et lieux de départ possibles

Les bus sont équipés d'un système audio personnalisé jetable qui fonctionne dans 6 langues différentes et dispense un commentaire enregistré pendant toute la durée de l'excursion. Un guide anglais et italien se trouve également à bord de chaque bus, afin de vous renseigner si vous avez des questions. Vous recevrez une paire d'écouteurs que vous garderez et utiliserez pendant toute la durée de validité de votre billet.
Le bus vert à impériale part de la gare Termini toutes les 15 à 20 minutes, ce qui vous laisse toute latitude pour explorer chaque arrêt en détail. Si vous restez dans le bus pendant tout le trajet sans descendre, la visite prend de 1 h 30 à 2 h.
En saison, d'avril à octobre. Si vous achetez le ticket de bus valide 48 h, vous aurez aussi la possibilité de rajouter une croisière touristique à arrêts multiples autour de Rome valable 24 h. Il s'agit d'une excellente façon de profiter de Rome et de vous déplacer sans effort autour de la capitale, même en pleine saison. Le ticket combiné propose un circuit parfaitement planifié des sites principaux de Rome tout en vous accordant la liberté de descendre et monter du bus si vous le souhaitez. Le ticket pour la croisière de 24 h ne peut être acheté qu'avec le ticket de bus valable 48 h. De plus, si vous réservez cette option de croisière à l'avance, le prix total représente une économie de 10 % !

domenica 9 gennaio 2011

Le symbole de Rome

La Louve Capitoline


La Louve capitoline ou Louve du Capitole est une sculpture en bronze des XIIe ‑ XIIIe siècles de notre ère, conservée au palais des Conservateurs qui est le siège du Musée du Capitole.
La sculpture en bronze  représente un épisode de l'histoire légendaire de Romulus et Rémus : déposés sur le Tibre dans un panier d'osier, les jumeaux sont recueillis par une louve au pied du Mont Palatin, sous un figuier sauvage située devant l'entrée de la grotte du Lupercale, celle-ci les aurait nourris et protégés. Devenus adultes, les deux frères retournent à l'endroit de leur abandon et y fondent la ville de Rome.
Cette œuvre fut utilisée comme fontaine aux XIIe et XIIIe siècles. Offerte par le pape Sixte IV à la ville de Rome, elle est placée dans l'église Saint-Théodore-du-Palatin, époque à laquelle on rajoute également deux représentations en bronze des jumeaux romains, œuvres attribuées à Antonio Pollaiuolo . La statue est placée au Capitole vers 1544. L'ensemble fut ensuite transférée après 1876 au palais des Conservateurs.
Une réplique est offerte par la ville de Rome en 1962 à la ville de Paris, à l'occasion du jumelage des deux capitales. Elle se trouve dans le Ve arrondissement de Paris, square Paul-Painlevé.
Une histoire analogue (celle des fils de Rémus) donne lieu à une légende comparable pour la fondation de la ville de Sienne, avec la lupa senese qui orne tous les édifices notables de la ville (plusieurs devant le Duomo, sur une colonne sur la place Salimbeli...) avec la différence de l'orientation de sa tête.

RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

Service de Traduction du/vers français,anglais, italien; Service d'Acceuil et Assistance Linguistique.
Si Vous désirez me contacter, je serais à Votre Disposition!


Maria Angela

Revenez Visiter ce Blog

Revenez Visiter ce Blog

Articles Au Hasard