lunedì 27 dicembre 2010

En attendant le Réveillon de la Saint-Sylvestre

En France, on organise un dîner de fête avec, entre autres, du champagne et du foie gras. Il peut s'agir d'un simple dîner entre amis ou d'une soirée dansante. Le jour de l'an, les familles et les amis échangent les vœux du nouvel An, prennent de bonnes résolutions et parfois échangent quelques cadeaux (les étrennes). À minuit, on se souhaite traditionnellement une bonne année en s'embrassant sous le gui, puis on va dans la rue en criant « Bonne année ! » et en faisant beaucoup de bruit (trompette, klaxon, etc.). La Saint-Sylvestre est également l'occasion donnée au Président de la République française de transmettre ses vœux présidentiels en diffusion différée à 20 heures sur les principales télévisions françaises depuis le palais de l'Élysée.
Tous les ans à Paris, beaucoup de personnes se réunissent sur l'avenue des Champs-Élysées ou sous la tour Eiffel, pour fêter le passage à la nouvelle année avec quelques petits feux d'artifice.
La période des fêtes se termine le premier dimanche de janvier avec l'Épiphanie. Ce jour-là on partage traditionnellement la galette des Rois.
A Rome on organise un dîner de fête avec  des amis, en mangeant des plats typiques . Les Italiens sont trè liées à cette fête et ils ont coûtume de manger des plats spéciaux, qui sont réputés apporter richesse et abondance. Ce sont des plats à base de graines, par exemple des brioches, ou des plats de lentilles ou encore des gâteaux enrobés de miel.
Après le dîner beaucoup de personnes se reunissent tous les ans à PIAZZA DEL POPOLO dans le centre de rome:  ils  fêtent  le passage à la Nouvelle Année  en écoutant de la musique et  avec quelques petits feux d'artifice.


100 Crèches de Noël à Rome

C'est François d'Assise qui a créé  une des premières crèches vivantes en utilisant des personnages réels, dans son église à Greccio, en Italie. Les personnages (Joseph, la Vierge Marie, les mages, les bergers, les paysans) étaient joués par les gens du village. Les animaux aussi étaient réels. Pour signifier l'enfant Jésus, François avait déposé une hostie consacrée dans la crèche. Plus tard, elle fut remplacée par un véritable bébé. Petit à petit, la coutume s'est répandue.
Les premières crèches ressemblant à celles que nous connaissons font leur apparition dans les églises. Dans la tradition italienne,  le décor est  constitué des ruines d'un temple romain, symbole de la fin de la civilisation antique devant l'essor de la chrétienté. Plus couramment, la crèche prend place dans une grotte ou une étable.
On place généralement l'enfant Jésus au centre à minuit le 24 décembre pour symboliser sa naissance, encadré par Marie et Joseph. Ils sont accompagnés d'un âne, ayant transporté Marie enceinte et d'un bœuf qui, selon la tradition, aurait réchauffé le nouveau né de son souffle. Il est notable que la Vierge Marie est très souvent représentée à genoux devant son Fils et dans ses habits ordinaires alors qu'elle vient d'accoucher, signifiant ainsi qu'elle n'a pas subi l'épuisement habituellement lié à l'enfantement.

"100 Crèches à Rome" est le titre de l'exposition que toutes les années a lieu dans le centre de Rome à Piazza del Popolo.
Les crèches de tout le monde sont célébrés dans cette exposition. A partir de 23 novembre jusqu'à 7 janvier près de SALA  DEL  BRAMANTE  située  à via G.D'ANNUNZIO tout près de PIAZZA DEL POPOLO.

ADRESSE

Sala del Bramante
via G. D’Annunzio (Piazza del Popolo)
VISITES: tous les jours de 9:30 à 20:00
RENSEIGNEMENTS: 06-85357191 / 06-8542355

BILLETS:
Jours ordinaires: adultes € 4,50, petits € 3,50
Jours de fête: adultes € 5,00 petits € 4,00
http://www.presepi.it/


domenica 26 dicembre 2010

La fête de Noël


Le repas de Noël, avec la dinde de Noël et la bûche de Noël, en est le repas festif. La bûche de Noël est un dessert en forme de petite bûche ; souvent c'est un gâteau roulé recouvert de crème au chocolat, parfois il s'agit d'une glace. Cette bûche rappelle la tradition ancienne de mettre dans le feu une grosse bûche au début de la veillée ; celle-ci ayant été choisie pour sa taille et sa qualité, car elle devait brûler pendant toute la veillée.
En France, Noël est désormais considérée comme une fête familiale ou commerciale.
Les présents s'échangent le jour de Noël avec les personnes réunies sous le même toit, et dans les jours qui suivent avec la famille et les amis proches. Ces cadeaux sont bien emballés dans des papiers aux motifs colorés. Ils sont ouverts le matin de Noël, ou parfois à la fin de la veillée de Noël. Pour les enfants, ces cadeaux sont essentiellement des jouets, et Noël est la période où les marchands de jouets réalisent l'essentiel de leurs ventes.
La période de Noël, qui est très chargée cérémoniellement, possède une certaine intensité rituelle. Même si nous vivons fondamentalement dans une société marchande, il y a dans cet échange de cadeaux quelque chose qui est de l'ordre du don et qui est universel dans son principe: ils créent, maintiennent et consolident des liens ; ils constituent en quelque sorte une matrice du social.

Le réveillon de Noël

Le réveillon de Noël est constitué par la soirée du 24 décembre qui précède Noël. Il est l'occasion d'organiser un repas festif au sein des familles, car Noël restant un instant magique pour les enfants, le réveillon doit y contribuer.
Ce repas est souvent constitué d'une dinde de Noël et terminé par une bûche de Noël en France. Il peut aussi s'agir d'une oie ou de foie gras. Il est souvent précédé d'un plat de fruits de mer (huîtres, etc.). Il existe aussi une tradition dite des Treize desserts, en souvenir de Jésus et de ses douze apôtres, qui vient de Provence. C'est aussi le moment de préparer les chaussettes ou les chaussures à mettre près de la cheminée ou sous le sapin de Noël pour permettre au père Noël de livrer les cadeaux.
Enfin pour les catholiques, le réveillon de Noël suit normalement la messe de minuit qui reste encore très populaire dans l'esprit collectif, même si elle est souvent dite en début de soirée plutôt qu'à minuit pour des raisons pratiques (un seul prêtre pouvant ainsi célébrer plusieurs messes dans diverses églises). Au retour de la messe ou à minuit, il est de tradition qu'un enfant ajoute le personnage de l'Enfant Jésus dans la crèche pour signifier qu'il est né.


venerdì 24 dicembre 2010


VEUILLEZ EXPRIMER TOUS VOS VOEUX A PERE NOEL.
GOURMANDISES, GATEAUX, JOUETS, CADEAUX  ET GATEAUX POUR LES PLUS PETITS !
JOYEUX NOEL A TOUT LE MONDE.


Le Père Noël est un personnage légendaire et mythique lié à la fête de Noël. Bien que la tradition du Père Noël ait des origines en Europe du Nord, il est popularisé aux États-Unis au XIXe siècle. Le terme « Père Noël » apparaît plus tardivement en France. Qu'il soit appelé Father Christmas ou Santa Claus en anglais, Weihnachtsmann en allemand, ou Père Noël, sa fonction principale est de distribuer des cadeaux aux enfants dans les maisons pendant la nuit de Noël.

giovedì 23 dicembre 2010

JOYEUSES FETES DE NOEL

JOYEUSES FETES DE NOEL A TOUT LE MONDE
VEUILLEZ LE CELEBRER AVEC VOS PARENTS
POUR  LA NOUVELLE ANNEE JE VOUS SOUHAITE  DU PLUS PROFOND DE MON COEUR PAIX, SANTE, JOIE ET AMOUR.
MES MEILLEURS VOEUX !

Idea Traduzioni

Idea Traduzioni est une agence en ligne crée pour rencontrer les exigences diversifiées des entreprises  ainsi que celles des particuliers. Idea Traduzioni produit  les services  suivants:
  • Service de traduction de/vers  l'anglais dans tous les domaines: scientifique,littéraire,économique, mèdical, informatique.
  • Service de traduction du/vers le  français dans tous les domaines: scientifique, littéraire, économique, médical, informatique.
  • Service d'accueil et assistance linguistique en italien, français, anglais.
Idea Traduzioni agency is a web-hosted agency created to meet the varied and diversified needs of little and medium firms as well as privates' ones. It produces the following services:

  • Translation service from/ into french in all fields: technical, scientific, computer science, literary.
  • Translation service from/ into english in all fields: technical, medical, computer science, literary.
  • Welcoming Desk and Language Assistance in italian, english and french.

mercoledì 22 dicembre 2010

Le Quartier plus moderne de Rome

Esposizione Universale di Roma (Europa ou EUR) est un quartiere de Rome . Il est désigné dans la nomenclature administrative par Q.XXXII et fait partie du Municipio XII
Ce quartier devait être la vitrine architecturale de l'Italie fasciste. Il fut construit dans la seconde moitié des années 1930 en vue d'une Exposition universelle projetée pour 1942 mais annulée en raison de la Seconde Guerre mondiale. Il comprenait différents bâtiments : palais des Offices (Palazzo degli Uffici), palais des Congrès, palais de la Civilisation italienne (à l'époque Palais de la Civilisation du travail).
Il a ensuite accueilli notamment à l'occasion des Jeux olympiques de Rome en 1960 : un palais des Sports (PalaLottomatica, le nouveau palais des Congrès), un vélodrome et une piscine olympiques.
C'est aujourd'hui un centre de loisirs et d'affaires à la périphérie de la capitale italienne, relié au centre par une ligne de métro et une autoroute.
Le site officiel du quartier EUR : http://www.romaeur.it/

Église San Francesco a Ripa

L'église San Francesco a Ripa (Saint-François-sur-la-Rive) est une église romaine située dans le quartier Trastevere sur la Piazza san San Francesco a Ripa. Elle fut construite au XVIIe siècle et dédiée à saint François d'Assise. Elle est célèbre pour abriter une importante statue du Bernin.
L'église possède une importante statue en marbre du Bernin sculpetée pour le cardinal Paluzzi, neveu de Clément X, et intitulée Extase de Ludovica Albertoni.
Parmi les autres œuvres importante sont les sculptures en marbres colorés de Nicola Michetti et Ludovico Rusconi Sassi. Dans la sacristie se trouve un San Francesco, tableau attribué à Margaritone d'Arezzo.
Les premières mentions de l'église datent du XIe siècle où un édifice est construit près de Ripa Grande, la « grande rive », et dépendant d'un hôpital voisin. À la mort de François d'Assise et après sa visite à Rome à l'hôpital voisin en 1229, l'église lui est dédiée.
L'édifice actuel est le fruit de la complète reconstruction par Onorio Longhi du corps du bâtiment en 1603 et par Mattia de Rossi pour la façade en 1681-1701.
Depuis 1960, l'église est le siège du titre cardinalice San Francesco d'Assisi a Ripa Grande.


La fondation de Rome

Le Mont Palatin est une des sept collines de Rome.
Sous l'Empire, le Palatin fut occupé par d'imposantes demeures construites pour les empereurs, ce qui a donné naissance au mot "palais". Leurs ruines occupent aujourd'hui une grande partie de la colline.Selon la mythologie romaine, la fondation de Rome trouve son origine sur le mont Palatin. En effet, la légende nous dit que c'est sous un figuier sauvage  situé devant l'entrée de la grotte du Lupercale qui se trouve au pied de la colline (dont la découverte a été annoncée en novembre 2007), que Romulus et Remus furent découverts par la louve qui les nourrit. Le berger Faustulus trouva ensuite les deux enfants dans la grotte et, avec sa femme, Acca Larentia, les éleva. Plus tard, c'est sur cette même colline que Romulus décida de fonder la ville. Il s'agit de l'une des parties les plus anciennes de la cité.
Les empereurs de Rome bâtirent leurs palais sur le mont Palatin. Les ruines des palais d'Auguste, de Tibère et le palais des Sévères, entamé par Septime Sévère et agrandi par Héliogabale peuvent encore être visitées.


Les glaces SAN CRISPINO

Les meilleures glaces de Rome qui sont préparées avec des ingrédients naturels.Le but est d' expérimenter continuellement, toujours à la recherche de nouveaux équilibres en revoyant aussi des recettes anciennes, en les adaptant au goût d'aujourd'hui et en apprenant la leçon qui passe parfois par des ingrédients oubliés de nos jours. (C'est le cas de la  crème au miel - le parfum de San Crispino - qui recopie une fameuse recette de Buontalenti.).Fournir aux clients un produit à consommer sur place ou que l'on peut conserver parfaitement et longtemps, à travers les basses températures uniquement.

Catacombe de Saint-Calixte

La catacombe de Saint-Calixte se trouve parmi les plus grandes et les plus importantes de Rome. Elle est située sur la droite de la Via Appia antica, après la petite église du « Quo Vadis ? »
Elle fait partie d'un ensemble funéraire qui occupe 15 hectares de terrain, avec un réseau de galeries long de presque 20 kilomètres, sur quatre niveaux, et qui atteignent une profondeur supérieure à 20 mètres. A l'origine on y trouvait les sépultures de dizaines de martyrs, de seize papes et de très nombreux Chrétiens.
La catacombe porte le nom du diacre Calixte qui fut chargé par le pape Zéphyrin de l'administration du cimetière. Zéphyrin meurt en 217 et est le premier pape à y être enterré. Calixte lui succède et devient le pape Calixte Ier. C'est ainsi que la catacombe de Saint-Calixte devint le cimetière officiel de l'Église de Rome. Cette catacombe est composée d'un ensemble de plusieurs cryptes dont la plus connues est la crypte des papes, découverte en 1854 par Giovanni Battista de Rossi, qui accueillaient à l'origine les dépouilles de neuf souverains pontifes du IIe siècle.
Seize souverains pontifes ont été enterrés à l'origine dans la catacombe de Saint-Calixte. La catacombe porte le nom du diacre Calixte qui  fut chargé par le pape Zéphyrin de l'administration du cimetière. Zéphyrin meurt en 217 et est le premier pape à y être enterré. Calixte lui succède et devient le pape Calixte Ier. C'est ainsi que la catacombe de Saint-Calixte devint le cimetière officiel de l'Église de Rome. Cette catacombe est composée d'un ensemble de plusieurs cryptes dont la plus connues est la crypte des papes, découverte en 1854 par Giovanni Battista de Rossi, qui accueillaient à l'origine les dépouilles de neuf souverains pontifes du IIe siècle.

Catacombes de Rome

Les catacombes de Rome furent les lieux de sépultures souterraines dans lesquelles les chrétiens de Rome, notamment, enterraient leurs morts lors des premiers siècles après Jésus-Christ.
Le nom original de ces lieux était « cœmeteria » (dortoirs). Le terme « catacombe » viens du latin "ad catacombus", c'est-à-dire "près de la carrière", car une des première catacombes, la catacombe de St Sébastien, était dans une ancienne carrière. Mais ce n'est qu'à partir de Xe siècle que l'expression devint un nom générique pour ce genre de cimetière chrétien souterrain.
Les catacombes les plus importantes étaient chrétiennes, mais il en existait aussi pour les juifs et les païens.
On compte aujourd'hui une soixantaine de catacombes, abritant des milliers de tombes, réparties sur plusieurs centaines de kilomètres. Chaque galerie principale est entrecoupée de galeries secondaires qui forment un véritable réseau. Dans les catacombes de San Sebastiano, les galeries s'étendent sur plus de douze kilomètres. Les 65 catacombes connues développent au total leurs galeries sur plus de 600 kilomètres.

Thermes de Caracalla

Les thermes romains  étaient des établissements de bains publics chauds et froids de la Rome Antique. Inaugurés à Rome sous l’empereur romain Caracalla (212-217) en 216 ap. J.-C., les thermes de Caracalla, ou Thermae Antoninianae, sont les plus grands et les plus luxueux complexes thermaux réalisés jusqu'alors, même s'ils seront dépassés par la suite.
En plus des équipements concernant directement les bains, ce complexe proposait des activités variées (bains publics et privés, nage, massage, exercices de gymnastique, etc.), ce qui explique sa taille gigantesque. Une superficie de plus de 10 ha, de la place pour 1600 baigneurs, 64 citernes de 80 000 litres chacune, ce sont quelques unes des caractéristiques remarquables des Thermes de Caracalla. C'est aujourd’hui l'édifice thermal le mieux conservé de l'époque impériale. Les ruines qui demeurent encore à Rome frappent par leur aspect colossal.
Les Thermes de Caracalla sont, parmi les nombreux grands établissements thermaux de l'époque impériale, ceux qui nous sont parvenus dans les meilleures conditions. Les ruines montrent encore bien la répartition des pièces, bien que dépouillées de leurs marbres et de leurs décorations, l'établissement offre un exemple important des caractéristiques de l'architecture romaine : plan axial, symétrie et fonctionnalisme. C’est sans doute l’édifice thermal le mieux conservé et le plus luxueux de l’époque impériale.
Cet ensemble, inspiré des thermes de Trajan, est donc à la fois représentatif d’un certain type de thermes et original : par sa taille d’abord, qui préfigure l’immensité des thermes de Dioclétien, par la richesse de son décor et les techniques de construction employées.
Les thermes romains sont les précurseurs de ceux que nous employons aujourd’hui, mais la définition a changé puisqu’on parlera plutôt maintenant d’établissement thermal où l’on fait une cure, où l’on vient prendre des eaux ayant des vertus médicinales. Il est devenu un lieu relativement coûteux et épisodique, en opposition avec la véritable pratique sociale quotidienne de ces lieux complets et particulièrement représentatifs de la vie romaine.

Basilique Sainte-Marie-Majeure

La Basilique  est une des 7 églises dédiées aux pelerinages des fidèles chrétiens.
La basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome est l'une des quatre basiliques majeures. Elle est la propriété du Vatican. C'est le plus grand monument et la plus ancienne église romaine consacrée à la Sainte Vierge.
La légende raconte que la nuit du 4 au 5 août 358, la Vierge apparut en rêve au pape saint Libère, ainsi qu'à un riche romain nommé Jean. Elle demanda d'ériger un sanctuaire à un lieu déterminé. Au matin, constatant qu'il avait neigé en plein mois d'août, à l'endroit que la Vierge leur avait indiquée, le pape ordonna de construire la basilique Liberiana de "Santa Maria ad Nives" (« Sainte-Marie-aux-Neiges ») sur la surface enneigée en haut de la colline Esquilin.
La basilique Sainte-Marie-Majeure est, avec son plan basilical aux nobles proportions, ses mosaïques, ses imposantes chapelles polychromes de la Contre-Réforme, un abrégé des grandes étapes de l'art chrétien à Rome.
Sa façade initiale conserve des mosaïques de Filippo Rusuti, quelque peu dissimulées par la façade ajoutée au XVIIIe siècle, avec sa loggia à trois arcades précédée d'un portique. Elle est l'œuvre, comme le baldaquin soutenu par des colonnes de porphyre rouge, de Ferdinando Fuga, au service de Benoît XIV.
Elle abrite dans la Cappella Paolina le tombeau de Pauline Bonaparte, sœur de Napoléon.
Des pèlerins revenant de Terre Sainte en ramenèrent par ailleurs de précieux fragments du bois du Saint Berceau (en italien Sacra Culla, du latin Cunabulum), qui sont encore aujourd'hui conservés dans un reliquaire doré.

Une église sur 3 niveaux

La Basilique Saint-Clément-du-Latran (Basilica di San Clemente al Laterano) est une basilique religieuse catholique, située à Rome  dédiée à Clément Ier.
Sur le site, se trouve un complexe de bâtiments sur trois niveaux. Le niveau archéologique le plus bas est une insula du Ier siècle, appartenant à T. Flavius Clemens, ayant des vestiges de fondations de l'époque républicaine, sur laquelle est superposé un temple païen romain du IIe siècle, dédié à Mithra.
L'église actuelle est construite, peu avant l'an 1100 au cours du Haut Moyen Âge, sur les fondations de l'église chrétienne du IVe siècle.
La première basilique

Les fouilles réalisées par le père Joseph Mullooly, dans les années 1860 révèlent la première basilique oubliée sous la basilique médiévale. 

La deuxième basilique

La basilique actuelle est reconstruite par le cardinal Anastase, vers 1099-1120, après que la première église brûle au cours du sac de la ville par les normands de Robert Guiscard en 1084. Aujourd'hui, c'est l'un des églises les plus richement ornée de Rome.
Son entrée d'origine (une entrée latérale est utilisé aujourd'hui) se fait par un péristyle (B sur le plan), bordé d'arcades. Il sert aujourd'hui de cloître entouré des bâtiments conventuels. Au fond, se trouve la sobre façade de Stefano Carlo Fontana supportée par des colonnes antiques et le petit campanile.

La troisième basilique
Le sarcophage Ignace, évêque d’Antioche, sert d’autel à la basilique supérieure.


lunedì 20 dicembre 2010

Bocca della Verità

La Bocca della Verità est un ancien masque en marbre muré dans la paroi du pronaos de l'église Santa Maria in Cosmedin de Rome datant de 1632.
Ce qui est certain, à l'inverse, est que le masque jouit d'une renommée antique et légendaire : il serait l'objet mentionné  dans les premiers Mirabilia Urbis Romae où est inscrit : « Ad sanctam Mariam in Fontana, templum Fauni ; quod simulacrum locutum est Iuliano et decepit eum » (« Près de l'église de Santa Maria in Fontana se trouve le temple de Faune. Ce simulacre parla à Julien et le trompa  »)
Un texte allemand du XIIe siècle décrit en détail comment, à travers la bouche, le diable - identifié à Mercure (dieu protecteur des commerces et aussi des escroqueries) - retint longuement la main de Julien l'Apostat (qui avait escroqué une femme et devait jurer sur cette idole sa bonne foi) lui promettant à la fin le rachat de son âme misérable et de grandes fortunes s'il remettait au goût du jour les divinités païennes.
Dans une autre légende allemande nous retrouvons l'image de la bouche qui « n'ose pas » mordre la main d'une impératrice romaine qui - bien qu'elle eût effectivement trahi son époux - trompe la bouche par un stratagème logique.
Des files de touristes qui encore aujourd'hui attendent de se faire photographier avec la main dans la bouche « magique », on peut croire qu'elle continue à être mentionnée dans les guides touristiques.
Une scène avec Audrey Hepburn et Gregory Peck le prend comme décor dans le film Roman Holiday de 1953, réalisé par William Wyler.


domenica 19 dicembre 2010

Le théâtre à Rome

« La Belle et la Bête», le musical déjà connu dans le monde entier est maintenant  mis en scène au  Théâtre Brancaccio, à partir de 22 octobre  2010.
Le spectacle a été mis en scène et produit  au Théâtre  National de Milan dans la saison 2009-2010: ce grand spectacle a reçu le titre de "Musical des musicals". 
Ce spectacle est d’une qualité artistique comparable à celle des productions de Broadway, grâce à une mise en scène très riche, confiée à des réalisateurs de niveau international, et à un ensemble d’artistes talentueux qui chantent en italien, accompagnés d’un orchestre de 16 éléments.
Pour toute information visitez le site : www.labellaelabestia.it.   

Modalités pour acheter les billets:
En ligne : www.labellaelabestia.it
Par téléphone : 848.44.88.00
Auprès du Teatro Brancaccio – Via Merulana n. 244 – Roma
Auprès des point de vente : Ticketone, Greenticket, Listicket
Pour plus d’informations : www.labellaelabestia.it

sabato 18 dicembre 2010

A mi-chemin entre France et Italie

Acteur italien par excellence, assurément le plus célèbre du monde du cinéma international des trois décennies.
Il a conquis  sa notoriété sans faire de vagues, à l'inverse d'autres acteurs de sa génération. En 1960, Fellini lui a  proposé le rôle de Marcello Rubini dans son film La Dolce Vita qui s'est rapidement révélé  être un film culte et A remporté nombre de récompenses dont la Palme d'or la même année. C'est le début de la réputation de « latin lover » pour Mastroianni, ce dont il s'est  défendu toute sa vie.
Son parcours d'acteur l'a amené à jouer avec les plus grands réalisateurs italiens tels que Mauro Bolognini, Ettore Scola, Elio Petri ou Dino Risi y compris Marco Bellocchio et Marco Ferreri.
De célèbres réalisateurs étrangers, aux styles aussi divers que Jules Dassin, Louis Malle, Terence Young, John Boorman, Nadine Trintignant, Roman Polanski, Jacques Demy, Yves Robert l'ont fait jouer.
En 1971 Mastroianni il a fait la rencontre de Catherine Deneuve avec laquelle il a eu une fille, Chiara, née en 1972, qui est devenue actrice et que l'on a vue aux côtés de son père dans Les Yeux noirs et Trois vies et une seule mort.
Marcello Mastroianni est décédé à Paris, d'un cancer du pancréas, le 19 décembre 1996.

Fédérico Fellini

L'un des plus grands et célèbres réalisateurs de l'histoire du cinéma italien , il a gagné la Palme d'or au Festival de Cannes  pour La Dolce Vita.
La dolce vita en 1960  est un tournant décisif dans la vie de Fédérico Fellini.. Ce film impose définitivement ce qu'on appellera désormais  le baroque fellinien, qui définit notamment les personnages (exubérants, extravagants, véritables caricatures vivantes), la narration (pas de réelle progression dramatique) ou le traitement du temps (le réel et l'imaginaire s'entremêlent allègrement).
L'énorme succès de La dolce vita, dont la musique lancinante signée Nino Rota allait faire le tour du monde, lui permet de réaliser, trois ans plus tard, son film le plus personnel et le plus ambitieux, Huit et demi (Otto e mezzo). En livrant ainsi ses angoisses et ses fantasmes de cinéaste à travers celui qu'il considère comme son « double cinématographique » Marcello Mastroianni, Fellini propose une réflexion passionnante sur la création artistique.

Les studios cinématographiques de Rome

Rome possède son grand complexe de studios cinématographiques, Cinecittà, la capitale du cinéma italien, où sont tournés des films à gros budget. Récemment, Martin Scorsese les a choisis pour filmer Gangs of New York
A Cinecittà  les plus grands directeurs de scène ont produit leurs chefs-d'oeuvre à partir de FEDERICO FELLINI.
L'idée de 'Cinecittà', la città del cinema (la ville du cinéma), est née dans les années 1930 dans l'esprit de Luigi Freddi. Il s'agissait de créer le plus grand complexe de création cinématographique européen capable de concurrencer les États-Unis.  Rapidement surnommé « Hollywood sur Tibre », situé au sud-est et à seulement neuf kilomètres du cœur de Rome, ce centre industriel cinématographique regroupe 73 édifices dont 16 théâtres scéniques avec des loges de tout confort, 3,5 hectares de jardins, une grande piscine utilisée pour les prises de vue « maritimes », trois restaurants, divers hôtels pour dirigeants et employés ainsi que tous les secteurs techniques nécessaires à la réalisation et à la production de films (son, lumière, montage, décors). Dans sa conception, le complexe qui voit ainsi le jour est totalement auto-suffisant.
Le mythe de Cinecittà est enrichi par les plus grands noms du cinéma italien, parmi eux Alessandro Blasetti, Mario Mattoli, Luchino Visconti et surtout Roberto Rossellini et Vittorio de Sica, apôtres du néoréalisme
Dans les anées 70  en dehors des modes et suivant ses propres inspirations, le plus fidèle des metteurs en scène a été Federico Fellini qui, pendant plus de vingt ans, a continué d'utiliser les services de Cinecittà pour la réalisation des films qui constituent son grand œuvre : Les Vitelloni, La Dolce vita, Huit et demiSatyriconLes Clowns, Fellini Roma, Amarcord 1973, Le Casanova de FelliniLa Cité des femmes, Et vogue le navire.. ont tous vu le jour dans les studios romains. 

venerdì 17 dicembre 2010

Espaces d'expositions à Rome

Une fois à Rome, vous vous rendrez compte de la quantité de propositions culturelles que la ville peut vous offrir.
Les espaces d’exposition, Le Monument à Victor Emmanuel II,  Chiostro del Bramante, le Palais  Ruspoli, le Palais Venezia, le Palais des Expositions, présentent constamment de nouvelles expositions de grande qualité, donnant au touriste l’embarras du choix.
Les théâtres offrent une saison théâtrale variée, les auditoriums et les églises proposent toutes sortes de concerts.
Finalement les salles de cinéma, et les multisalles, sont facilement accessibles, sans réservation et sans longues queues.
Au cas où vous auriez envie de profiter des nombreux événements de la ville, vous pouvez vous adresser au call center touristique 060608 pour acheter, avec une carte de crédit, le billet de l’événement choisi que vous pourrez retirer directement sur place, le jour même de la manifestation.

Les lieux de la Culture

Rome, comme tout le monde le sait, est la ville d’art par excellence riche en histoire, monuments, places et sites d’intérêt artistique toujours ouverts. En se promenant dans le centre historique on rencontre un grand nombre de musées.
La ville offre un ample choix de musées de dimensions et qualités différentes, il y a bien sur les Musées du Vatican, une galerie majestueuse visitée par plus de 4 millions de personnes chaque année, puis au cœur de la ville il y a les Musées du Capitole avec leur collection historique de chefs-d’œuvre de l’antiquité ou encore d’autres musées d’importance capitale comme la Galerie Borghèse et les musées archéologiques.
Mais il y a aussi des musées scientifiques comme le Planétaire et Musée Astronomique, qui dernièrement attire beaucoup de visiteurs, y compris les enfants, et des musées d’art contemporain, qui accueillent souvent des expositions prestigieuses.
À cet ample éventail de musées s’accompagnent de nombreuses activités proposés aux visiteurs. Des visites guidées qui permettent d’approfondir la connaissance spécifique de chaque institution, les activités didactiques pour les écoles et le public plus en général visant à faciliter l’approche des plus jeunes à la culture de manière plus légère et amusante et enfin, pour tous ceux qui aiment faire des achats, aujourd’hui bon nombre de musées proposent des librairies où on peut trouver les catalogues des expositions en cours, des textes d’approfondissement, mais aussi des objets et des souvenirs.
Les touristes peuvent choisir parmi de nombreuses formules de « card » qui leur permettent de se déplacer plus aisément en ville en bénéficiant de réductions sur les entrées.

La Musique à Rome

Le panorama musical à Rome est habituellement très riche et varié. On passe de la musique classique à la musique pop, de l’opéra à la musique ethnique. Les deux établissements qui sont généralement choisis pour les concerts sont : le Palazzetto dello Sport et le Auditorium Parc   de  la  Musique.
Ci-dessous les principaux clubs où vous pourrez écouter de la bonne musique:

giovedì 16 dicembre 2010

Les mythes ne meurent jamais....

Actrice, chanteuse, militante de la cause animale, ainsi que fondatrice et présidente de la fondation qui porte son nom:Brigitte Bardot.
Figure féminine des années 1950 et 1960, elle fut une star mondiale, l'égérie et la muse des plus grands artistes de l'époque. Emblème de l'émancipation des femmes et de la liberté sexuelle, elle passa de la femme enfant à la femme fatale, libre et provocatrice, ingénue et impudique, dans une société conservatrice en matières de mœurs. Elle tourna avec les plus grands réalisateurs incarnant dans ses personnages la légèreté et la sensualité, et devint rapidement un sex-symbol. Avec à son actif 48 films et plus de 80 chansons en 21 ans de carrière, Brigitte Bardot, tout aussi connue sous les initiales de « BB », est une des artistes françaises les plus célèbres. Elle mit un terme à sa carrière d'actrice en 1973 pour se consacrer à la défense des animaux.
Brigitte Bardot reste la star française la plus adulée, l'une des plus connues dans le monde et qui, dans les années 1960, rapporte autant de devises à la France que la régie Renault .Son mari révèle dans l'émission 50 minutes inside qu'elle reçoit entre 60 et 80 lettres par jour d'admirateurs.

Durant les années 1950 et 1960, elle ne cesse de lancer, malgré elle, différentes modes.
Bardot a été idolâtrée par John Lennon et Paul McCartney. Les Beatles avaient même prévu de faire un film avec elle, mais l'idée a cependant été abandonnée.
Pour la scène du mambo dans Et Dieu... créa la femme de Roger Vadim, qui lui avait un jour dit « Tu seras un jour le rêve impossible des hommes mariés », elle est nommée 98e star la plus sexy en 2007 par le magazine Empire.



Fiera de Rome...une exposition superbe !

La Fiera Roma est un complexe d'expositions moderne, situé entre le centre de Rome et l'aéroport Fiumicino. Elle a été conçue par Tommaso Valle, et contient tout ce dont les entreprises pourraient avoir besoin pour tirer le meilleur parti des foires et des expositions, notamment des banques, une agence de voyage et un espace Internet. Il y a aussi un service de restauration, afin que toute personne participant à l'un des salons de la Fiera Roma puisse également profiter de son passage en Italie pour gouter le meilleur de la cuisine italienne. Le passé de Rome dans le domaine des expositions remonte à 1946, avec l'organisation de la première «Exposition des activités économiques romaines».  En 2007, avec l'ouverture de la Fiera Roma, Rome s'est consolidée dans ce secteur plus que jamais, et la Fiera devrait devenir l'un des centres les plus importants en son genre d'Europe.





Ecouter de la bonne Musique..!

L'Auditorium Parco della Musica est un vaste complexe musical situé au nord de Rome. Le bâtiment est en partie inspiré par le style de construction des théâtres romains, en particulier la partie extérieure, le "Cavea". Il a été conçu par Renzo Piano, également architecte de la City Tech Tower à New York et du Centre Pompidou à Paris, et inauguré en 2002. Il n'aura pas fallu longtemps pour qu'il devienne l'un des complexes musicaux les plus fréquentés du monde, et la réputation de l'excellente acoustique de ses trois grandes salles de concert due au matériau utilisé lors de la construction, n'est plus à faire. Les trois salles, Petrassi Sala, Sala Sinopoli et Sala Santa Cecilia sont insonorisées, bien qu'elles communiquent toutes par un hall d'accueil. L'entrée de l'Auditorium Parco della Musica est gratuite; après l'avoir visité, vous pourrez vous diriger vers le Palazzetto dello Sport, à quelques minutes de marche.


Saint Louis des Français

L’église Saint Louis des Français est située entre la place Navone et le Panthéon.
Elle est l’église nationale de France à Rome, sa construction a été financée par les rois de France entre 1518 et 1589. Elle est consacrée à Saint Louis, roi de France (Louis IX).
Les plans de l’église sont attribués à Giacomo della Porta et l’architecte en a été Domenico Fontana.
La façade de l’église Saint Louis des Français est de style renaissance, sobre et ornée de quelques statues dont celles de François Ier (avec le symbole de la salamandre) et de Charlemagne. Le fronton est orné du blason à fleurs de Lys.Mais ce qui fait la réputation de Saint Louis des Français est la présence dans la chapelle Contarelli, de trois superbes tableaux du Caravage, consacrés à la vie de Saint Matthieu.A gauche la Vocation de Saint Matthieu. Le Christ, accompagné de Saint Pierre, désigne Matthieu parmi l’assemblée d’un bureau de douane et lui demande de le suivre. Autour de la table, les personnages sont habillés à la mode de la renaissance, alors que le Christ et Saint Pierre le sont de manière antique. 

mercoledì 15 dicembre 2010

dans le coeur de rome.....Transtévère

Aujourd'hui, le Trastevere est un des principaux points de restauration de Rome. Les étroites rues pavées qui s'alignent en montée vers le Gianicolo entre les ponts Sisto et Garibaldi et autour de la Piazza Santa Maria in Trastevere présentent en effet une incroyable densité d'établissements culinaires où une foule faite de touristes et de romains se presse midi et soir. La Piazza Trilussa devant le pont Sisto est, chaque soir, et particulièrement le samedi, le rendez-vous de la jeunesse romaine, à l'image de ce qu'aura été la Fontaine Saint-Michel à Paris. Par ailleurs, ce quartier « mal famé » est devenu un des plus prisés de la capitale, les prix au mètre carré des logements s'étant envolés ces dernières années. Une population aisée a donc peu à peu remplacé les Trasteverini originaux.
La basilique Sainte-Marie-du-Transtévère est l'une des plus anciennes églises de Rome, située dans le quartier du Transtévère.
Selon une légende que rapporte Eusèbe de Césarée, une source d’huile serait apparue à cet endroit, et aurait été interprétée par la population juive vivant dans le quartier comme un signe annonçant la naissance du Messie .
Elle a conservé le plan de la basilique originelle et les fondations antérieures. La nef actuelle de l'église est d'architecture romane.




Cimetière Militaire Français de Monte Mario

Le cimetière de Monte Mario regroupe les tombes des soldats français du Corps expéditionnaire français en Italie du général Juin morts entre Sienne et Rome en 1944 durant la Campagne d'Italie. Il comprend un carré chrétien et un carré musulman. On recense 1 709 tombes dont 1 142 stèles musulmanes.
Monte Mario est le nom d'une colline qui se trouve à Rome sur la rive droite du Tibre. Elle est située dans la zone nord-ouest de la capitale.
Som nom vient du cardinal Mario Mellini qui possèdait à cet endroit une villa et plusieurs hameaux.
La partie orientale de la colline est une réserve naturelle, sur le côté d'ouest un quartier résidentiel s'est développé. Il existe aussi l'église et le couvent de « Santa Maria Rosario. » Au sommet, sur le site qu'occupait l'ancienne Villa du cardinal Mellini, se trouve désormais l'Observatoire astronomique de Rome, ainsi que le « Museo astronomico Copernicano. »

Du haut du Janicule......

Le Janicule est situé sur la rive droite du Tibre. Elle est considérée comme la huitième colline de Rome. 
La hauteur maximale du Janicule est de 146 mètres.
Le nom de la colline proviendrait, selon la tradition, du dieu Janus, qui aurait fondé en ce lieu un centre habité connu sous le nom de Ianiculum. Le culte de ce dieu romain était bien présent sur cette colline.
Cette colline possède des témoignages historiques liés au Risorgimento, avec une myriade de demi-bustes de marbre, portraits d'illustres personnages du Risorgimento, à partir de l'Expédition des Mille de Giuseppe Garibaldi.
Les deux statues équestres, celle de Giuseppe Garibaldi et celle d'Anita Garibaldi, rappellent l'épique défense de la République Romaine lorsque l'armée française attaqua la ville . Les combattants de Garibaldi résisteront, sur la colline, pendant des semaines aux troupes françaises de loin supérieures, jusqu’à ce qu’ils soient écrasés.
Au sommet de la colline (pratiquement sous la statue de Garibaldi), est posé depuis 1904, un canon qui tire à blanc, à midi pile. Le coup de feu, dans les rares jours où la ville est moins bruyante (particulièrement le dimanche, ou en août), peut s’entendre jusqu'à l'Esquilin (colline à l’opposé de Rome).


Les 7 Collines de Rome

Les sept collines de Rome sont les collines sur lesquelles étaient installées les sept tribus initialement indépendantes, et qui se sont regroupées pour former la ville  d’après la légende.
Ces sept collines sont selon la tradition :
L'Aventin (aujourd'hui Monte di Santa-Sabina) est l'une des sept collines de Rome, de toutes la plus méridionale, située entre le Tibre, le mont Cælius et le mont Palatin.
Le Cælius est une des plus grandes des sept collines de Rome et se situe au sud-est de Rome. Elle s'étendait jusqu'à l'Esquilin avec laquelle elle se joignait près de la Porta Maggiore. La colline est longue d'environ 2 kilomètres.
Son nom vient d'un capitaine étrusque nommé Cælius Vibennus qui relate qu'il « vint avec une troupe d’elite au secours de Romulus contre le roi des Sabins ».
Le Capitole (Campidoglio) est l'une des sept collines de Rome. C’est le centre religieux et de pouvoir de la ville. Par extension chaque cité romaine se devait d'avoir son Capitole.
L'Esquilin  est l'une des sept collines de Rome, à l'est de la ville.
Le Mont Palatin (Monte Palatino en italien) est une des sept collines de Rome. Quadrilatère irrégulier, le Palatin est constitué de deux sommets : le Germal à l'ouest et le Palatual à l'est, et occupait une position centrale dans l'ancienneté.
Le Quirinal (en italien : Quirinale) est la plus élevée des sept collines de Rome, et aussi la plus au nord.
La colline aurait été naguère habitée par les sabins qui y auraient élevé un autel  en l'honneur de l'une de leurs divinités Quirinus, dieu de la guerre personnifié par une lance .
Le Viminal (Viminalis Collis) est, avec le Capitole, une des deux plus petites des sept collines de Rome.

domenica 12 dicembre 2010

..La place des jeunes..

Pendant le jour Place Campo dè Fiori est un agréable marché en plein air alors que le soir cette place se transforme  en vêtant sa robe du soir.! C'est pourquoi bon nombre de jeunes  choisissent Place Campo dè Fiori pour se donner rendez-vous .
Cette place située tout près de Place Navone est entourée de pubs, restaurants, cafés ou les touristes et les jeunes peuvent s'arrêter et se relaxer tout en admirant la beauté de cette place.
Voici une liste de restaurants typiques dans les alentours  de la célèbre place:

Al Bric

Via del Pellegrino, 51-52      Pâtes maison, vins & fromages excellents. Vous pouvez assister à la préparation de vos plats car la cuisine est dotée de grandes baies vitrées.
Ditirambo 
Piazza della Cancelleria, 74-75
Cuisine inventive & délicieuse. Petite terrasse. Menu en français.

Da Francesco
Piazza del Fico, 29   Bonne cuisine romaine. Nombreux antipasti, entrées de légumes grillés à l'huile, charcuterie, mozzarella. Excellentes pizzas, bon choix de pâtes.

Le long du Tibre

Les bâteaux le long du Tibre sont utilisées pour organiser des fêtes privées, des réunions, des evénements ou fêter des soirées romantiques tout près du fleuve blond ......Les bâteaux peuvent être loués en vous adressant à des agences de service privées qui vont  organiser vos soirées de fête en vous offrant un cadeau inoubliable. Les bâteaux sont tous  situés le long du Tibre et surtout le soir Vous pouvez admirer un  panorama superbe de la Rome nocturne.

Les alentours de Rome.....

A mi-chemin entre  fable et  réalité

Bracciano est une commune de la province de Rome. Nous n'avons pas d'informations certaines quant à l'origine de Bracciano. Très probablement, il s'agissait d'un château érigé le long du tracé d'un rameau secondaire de la Villa Claudia. Le château Orsini-Odescalchi, est l'un des exemples les plus remarquables de l'architecture militaire de la Renaissance italienne. Il es utilisé pour fêter des mariages ou pour organiser des fêtes privées.
L'église de San Liberato se trouve le long de la route menant à Trevignano Romano.  Elle est entourée par un jardin d'herbes médicinales, qui fait partie des jardins à l'anglaise de la Villa San Liberato, dessinés pour l'historien d'art le comte Donato Sanminatelli et la comtesse, Maria Odescalchi.
Les activités principales de la ville sont le tourisme, les services et l'agriculture. Pendant l'été, Bracciano acceuille des centaines de visiteurs anglais, français, allemands qui choisissent ce lieu pour passer leurs vacances, en visitant Bracciano et ses alentours.


Le lac de Bracciano tout prêt de la ville  est un des lacs de l' Italie centrale. Il est entouré de 12 collines, les plus boisées étant au Nord et à l'Ouest. Elles sont plantées principalement d'oliviers et de pins parasols, tandis que sur les bords du lac poussent essentiellement des roseaux et des bouleaux. Une route circumlacustre permet de faire le tour de 13 villages. Le lac est alimenté par de nombreuses sources souterraines, entre autres les sources thermales de Vicarello. Ses eaux se déversent dans la mer Tyrrhénienne par le torrent Arrone, qui part des environs d'Anguillara pour déboucher sur la côte dans la région de Maccarese. Le niveau d'eau de ce torrent est toutefois irrégulier et dépend des saisons.


RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

Service de Traduction du/vers français,anglais, italien; Service d'Acceuil et Assistance Linguistique.
Si Vous désirez me contacter, je serais à Votre Disposition!


Maria Angela

Revenez Visiter ce Blog

Revenez Visiter ce Blog

Articles Au Hasard