lunedì 20 dicembre 2010

Bocca della Verità

La Bocca della Verità est un ancien masque en marbre muré dans la paroi du pronaos de l'église Santa Maria in Cosmedin de Rome datant de 1632.
Ce qui est certain, à l'inverse, est que le masque jouit d'une renommée antique et légendaire : il serait l'objet mentionné  dans les premiers Mirabilia Urbis Romae où est inscrit : « Ad sanctam Mariam in Fontana, templum Fauni ; quod simulacrum locutum est Iuliano et decepit eum » (« Près de l'église de Santa Maria in Fontana se trouve le temple de Faune. Ce simulacre parla à Julien et le trompa  »)
Un texte allemand du XIIe siècle décrit en détail comment, à travers la bouche, le diable - identifié à Mercure (dieu protecteur des commerces et aussi des escroqueries) - retint longuement la main de Julien l'Apostat (qui avait escroqué une femme et devait jurer sur cette idole sa bonne foi) lui promettant à la fin le rachat de son âme misérable et de grandes fortunes s'il remettait au goût du jour les divinités païennes.
Dans une autre légende allemande nous retrouvons l'image de la bouche qui « n'ose pas » mordre la main d'une impératrice romaine qui - bien qu'elle eût effectivement trahi son époux - trompe la bouche par un stratagème logique.
Des files de touristes qui encore aujourd'hui attendent de se faire photographier avec la main dans la bouche « magique », on peut croire qu'elle continue à être mentionnée dans les guides touristiques.
Une scène avec Audrey Hepburn et Gregory Peck le prend comme décor dans le film Roman Holiday de 1953, réalisé par William Wyler.


Nessun commento:

Posta un commento

RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

Service de Traduction du/vers français,anglais, italien; Service d'Acceuil et Assistance Linguistique.
Si Vous désirez me contacter, je serais à Votre Disposition!


Maria Angela

Revenez Visiter ce Blog

Revenez Visiter ce Blog

Articles Au Hasard